Comment identifier un liner us M-1 datant de la seconde guerre mondiale

Comment identifier un liner M-1 ?

Image comment identifier un liner M1?

L'identification du Liner Helmet Steel M-1

Tout a commencé en 1941 quand le Quartermaster adopta un casque de combat totalement différent du précédent. Ce dernier était composé d’un casque lourd, ou coque, et d’un casque intérieur amovible. Cette partie intérieure porte le nom officiel suivant : Liner Helmet Steel M-1.

Son atout premier résidait dans le fait qu’il pouvait être porté seul, ou avec sa coque. Cela permettait aux soldats d’avoir un couvre-chef sans les inconvénients d’une coque de plus d’un kilo sur la tête lorsque cela n’était pas nécessaire.

Petit retour en arrière

Au cours de l’année 1940, l’armée Américaine qui utilisait encore le casque »M-1917A1″ proche du modèle britannique, fit état d’un casque inadapté au combat. Il fallut développer un casque qui couvrait la totalité de la tête et qui ne gênait pas la vision des soldats.

Cette lourde tâche de développement fut confiée au Colonel H.G. Sydenham qui s’inspira de différents casques présents dans le monde civil. Son attention se porta sur les casques de Football Américain de l’époque, et il décida de créer un casque léger à suspentes qui viendrait s’emboiter dans une coque protectrice en acier. C’est l’entreprise Riddell qui possédait le brevet sur cette typologie de casques, la production du prototype appelé « TS-3 » lui fut donc confiée.

Le Liner Fiber Helmet M-1

Afin de lancer la production de masse du nouveau casque lourd et de son sous casque, et après avoir acheté le brevet à la firme Riddell, l’armée Américaine décida de lancer un appel d’offres.

Casque Hawley
Casque Tropical du Marine Corp « Tropical Pith Helmet »
La société Mc Cord Radiator & Manufacturing Co qui produisait déjà le casque M-1917A1 pour l’armée décida de s’associer à la firme Hawley Products Company afin de proposer la production de sous casques.

Hawley Products Company qui fabriquait des casques tropicaux en fibres pour le compte de l’armée, proposa un sous-casque à base de fibre compressée.

Ce prototype fut rapidement approuvé par l’armée et la première série de près de 1 000 000 de sous casques fut lancée en 1941. Au total, ce ne fut pas loin de 4 000 000 d’exemplaires qui sortirent des usines de Mc Cord-Hawley et de son sous-traitant, General Fiber Company. La conception de ce modèle fut stoppé en 1942, avec l’introduction d’un nouveau modèle en plastique.

Commandes Réalisées par le Quartermaster Depot de Chicago
Numéro de contrat Date du contrat
W-199-qm-1*488 Décembre 1941
W-199-qm-24436 Mars 1942
 W-199-qm-37570 Août 1942

1er type en carton compressé

Le sous-casque produit par Mc Cord-Hawley, fut dans sa conception très proche de ce qui était déjà mis en place pour le développement du casque tropical.

Liner Hawley
Liner US M1 type « Hawley »
Le processus était accompli en collant deux parties en fibres de carton compressé, elles-mêmes imbibées d’une substance imperméable, et recouvertes de tissu. La structure de suspension initialement développée par la firme Riddell Co, fut réalisée avec l’assemblage de toiles blanche de rayonne, fixées à l’aide de plaquettes de maintien rectangulaire rivetées.

La jugulaire en cuir brun du sous-casque fut également rivetée directement sur les parties latérales intérieures, ce qui ne permit pas de la retirer si besoin.

Rivet jugulaire liner Hawley
Rivet de la jugulaire en cuir
Une sangle en toile est fixée sur toute la circonférence du casque avec 6 rivets rectangulaires en laiton. Trois bretelles fixées avec la bande et ses rivets forment trois « V », dont les extrémités sont reliées au centre par un lacet en coton, de sorte que la profondeur du sous-casque puisse être ajustée.

Le bandeau en toile est équipé d’un second bandeau en cuir fixé à l’aide de six pressions. Sur ce premier modèle de sous casque, le serre-tête n’était pas réglable et fut disponible en 13 tailles différentes.

2ème type en carton compressé


Le second modèle en carton comprimé correspond quant à lui à une fabrication entre mars 1942 et Août 1942. Le premier type de contre-rivets de forme rectangulaire fut remplacé par des modèles en acier en forme de «A».

Les sangles qui composent l’intérieur du casque furent également changées, réalisées en coton couleur OD#3. La sangle intérieure fut aussi changée afin de permettre un réglage du tour de tête. Ce second type fabriqué en carton comprimé marquera la fin de la fabrication des sous-casques avec ce matériau jugé bien trop fragile.

Liner Helmet M-1 New Type


Liner en fibre compressé Type 2
Vue intérieure du Liner Helmet M-1 New Type​
C’est à partir du mois de novembre 1942 que le Liner Fibre Helmet M1 sera jugé comme Limited Standard (arrêt de production et distribution jusqu’à fin des stocks).

C’est à ce moment que l’armée lança un nouvel appel d’offre afin de fabriquer des sous-casques plus résistants et fabriqués de façon plus rapide. Une commande sera lancée avec la production de près de 600 exemplaires moulés à haute pression par trois entreprises spécialisées dans les casques civils (Inland Division, Mine Safety Appliances et Westinghouse Electric Company).

Le QMC (Quartermaster Corps), valida le projet en février 1942 sous la nouvelle dénomination « Liner Helmet, M-1 New Type ». La guerre faisant rage, des commandes seront réalisées auprès de trois entreprises (Inland Division, Mine Safety Appliances et Westinghouse Electric Company).

D’autre part, les firmes Saint-Clair Rubber Company et B. F. Goodrich Company – Hool Rubber Division, proposèrent un modèle moulé à basse pression.

Entre juillet 1942 et Août 1945, la firme Westinghouse fabriqua pas moins de 5 variantes de sous casque haute pression mélangeant les différents systèmes de suspente intérieure et les matériaux.
1er Type Variante 1er Type  2nd Type 3ème Type 4ème Type
Contre-rivets rectangulaires Contre-rivets en forme de "A" en métal blanc Contre-rivets en forme de "A" en métal blanc Contre-rivets en forme de "A" en métal blanc peint en OD3 Contre-rivets en forme de "A" en métal bronzé
Suspension en toile de rayonne blanc Suspension en toile de rayonne blanc Suspension en toile HBT de couleur OD3 Suspension en toile HBT de couleur OD3 Suspension en toile HBT de couleur OD3
Jugulaire Fixée Jugulaire amovible Jugulaire amovible Jugulaire amovible Jugulaire amovible
 Serre tête non réglable et fixé par bouton pression Serre tête non réglable et fixé par bouton pression Serre tête réglable Serre tête réglable Serre tête réglable

Les Poinçons

Pour connaitre le fabricant qui a produit votre sous-casque, il suffit de regarder au fond, sous la cordelette qui relient les sangles en « V ». Vous devriez voir une sorte de logo tamponné. Comparez le aux différents fabricants référencés ici pour identifier la firme.

Logo Hood Rubber Co.
Hood Rubber Co​
Liner Helmet M-1 New Type Basse Pression​

Logo Saint Clair Rubber Co.
Saint Clair Rubber Co​
Liner Helmet M-1 New Type Basse Pression​

Logo Westinghouse Mfg Co.
Westinghouse Mfg Co
Liner Helmet M-1 New Type Haute Pression​

Logo Seaman Paper Co
Seaman Paper Co
Liner Helmet M-1 New Type Haute Pression​

Logo Capac Mfg Co​.
Capac Mfg Co​.
Liner Helmet M-1 New Type Haute Pression​

Firestone Tire Co.​
Firestone Tire Co.​
Liner Helmet M-1 New Type Haute Pression​

Logo Mine Safety Appliances​
Mine Safety Appliances​
Liner Helmet M-1 New Type Haute Pression​

Logo International Molded Plastics
International Molded Plastics Inc.
Liner Helmet M-1 New Type Haute Pression​

Logo Inland Mfg Div
Inland Mfg Div
Liner Helmet M-1 New Type Haute Pression​

Liners Haute Pression

Nombre d’exemplaires produits par les firmes de sous casques à haute pression entre 1942 et 1945

Westinghouse Electric and Mfg Co
23 000 000
Firestone Tire and Rubber Co
7 500 000
Capac Manufacturing Co
4 300 000
Mine Safety Appliances Co
3 500 000
Seaman Paper Co
3 000 000
International Molded Plastics Inc
2 100 000
Inland Division of General Motor
1 900 000

Les Contre Rivets

Contre rivet peint production 1943-1944
Une dernière façon pour identifier et dater votre sous-casque au mieux est de regarder vos contre-rivets. Ces parties métalliques en disent long sur la date de fabrication. En fonction de leur forme, du matériau utilisé, ainsi que de la peinture appliquée, vous pourrait estimer la date de production de votre liner.

Vous trouverez ci-dessous un tableau qui référence les différents éléments liés à la date de fabrication de votre sous-casque.
1942 1942-1943 1943-1944 1944-1945
Rectangulaire en métal non peint Forme en "A" en métal blanc non peint Forme en "A" en métal peint OD#3 Forme en "A" en métal bronzé non peint

Conclusion


Plusieurs éléments permettent de dater un sous-casque. Qu’il s’agisse des matériaux utilisés pour la fabrication de la bombe, ou des différents éléments qui composent l’intérieur et ses suspentes, il est relativement facile d’estimer la date de fabrication du liner. Sans oublier le poinçon facilement identifiable au fond, sur la face intérieure.

Au vu des fabrications menées durant la Seconde Guerre mondiale, il y de fortes chances que votre sous-casque ait été produit par la firme Westinghouse entre 1942 et la fin du conflit. Sur près de 51 000 000 d’exemplaires, Westinghouse en a produit pas moins de 45%, soit près de 23 000 000 d’entre eux.

Si vous rencontrez des difficultés à dater et identifier votre sous-casque, n’hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de pouvoir vous aider.
Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.